Bibliographie

Arroyo Eduardo, Panama Al Brown, Grasset, 1998.

Un génie de la boxe d'avant-guerre, Al Brown, renaît de ses cendres par la magie d'un livre. Arroyo a magnifiquement réussi la peinture hyperréaliste de cette carrière, à côté de laquelle celle de La Motta est une histoire édifiante. Trois cents pages de ferveurs et de fièvres pour que revive sans sensiblerie ni clinquant la pitoyable grandeur d'un extraordinaire destin. Il a fallu cinq ans d'enquête au peintre Eduardo Arroyo pour écrire cette biographie publiée la première fois en 1982.

 

Bancel Nicolas, « Sport civil et politique sportive coloniale (1944-1958) », in Revue STAPS, n°52, 2000.

L'essor des sports modernes en AOF après la Seconde Guerre mondiale correspond à de profonds bouleversements socio-politiques dans les villes de la Fédération. L'un des traits saillants de ces transformations est l'augmentation significative du nombre de scolaires, parmi lesquels recrutent prioritairement les clubs, et la mise en place d'une nouvelle politique coloniale favorisant l'association des élites africaines aux responsabilités politiques coloniales assumées jusqu'alors par les métropolitains. Dans ce schéma, la politique sportive coloniale encourage la pratique des sports modernes par la nouvelle génération de scolarisés.

 

Bancel Nicolas, Gayman Jean-Marc, Du guerrier à l’athlète : Éléments d’histoire des pratiques corporelles, Presses Universitaires de France, 2002.

Cet ouvrage propose une approche, unique en son genre, de l'histoire des activités physiques. De la Grèce archaïque au régime de Vichy, il construit une synthèse des principales recherches actuelles, en France et dans le monde anglo-saxon. Pour les formations sociales occidentales successives et pour les grandes époques rythmant la transformation des exercices du corps, sont très clairement exposées les interactions sociales, culturelles, politiques et éducatives qui participent à la dynamique de l'histoire de l'éducation physique et du sport.

 

Bancel Nicolas, Clastres Pierre, « Lyautey et Coubertin, deux hommes d’action sociale », in Les études sociales, n°137, 2003.

Le portrait de Hubert Lyautey, 1854- 1934, ministre de la guerre, lors de la première Guerre mondiale, et président d’honneur des scouts de France, et celui de Pierre de Coubertin, historien et pédagogue français qui milite pour l’introduction du sport dans le programme scolaire français. Ils sont tous deux connus par leurs idées réformatrices et les « rythmes réformateurs de la République ».

 

Bancel Nicolas, Clastres Pierre, « La formation d’un projet social dans la correspondance Lyautey-Coubertin », in Les études sociales, n°137, 2003.

Il s’agit de la reconstitution d’une correspondance croisée des deux hommes, au travers les archives du CIO. Les 40 années de correspondance entre eux font observer chez eux une réelle communauté de vues, malgré quelques divergences d’appréciation vis-à-vis de la République.

 

Bancel Nicolas, « L’intégration par le sport dans les “quartiers”? Quelques réflexions autour d’une utopie », Migrances, n°22, 2003.

L’auteur étudie les ambivalences du sport, qui parfois peut être un vecteur de lien social, tantôt générateur d’exclusion, sont pointées, de même que le caractère exceptionnel de l’accès au statut de champion, au regard de la masse des prétendants à la gloire sportive.

 

Barreaud, Marc, Dictionnaire des Footballeurs étrangers du championnat professionnel français (1932-1997), Paris, l’Harmattan, 1998.

Depuis plus de cent ans, la France est considérée comme l'un des principaux pays d'immigration. Ce constat peut-il s'appliquer au football, devenu au fil du vingtième siècle un fait social à part entière et le principal sport national ? C'est ce que tente de déterminer ce livre, recensant pour la première fois les joueurs d'origine étrangère ayant participé au Championnat de France depuis sa création en 1932.

 

Basse Pierre-Louis, Football & Co. Noirs et Blancs. En jouant, et en écrivant contre le racisme, Éditions Mango Sport, 2004.

C’est un voyage. De  Pelé à Lee Evans. De Zidane à Mekhloufi. De Sindelar à Lama. De Pasolini à Bob Marley. De la douleur des époux Nivel à « Rino », l’ailier du Red Star qui meurt d'avoir voulu libre, fusillé en 1944, avec le groupe des partisans immigrés de Manouchian. Un voyage de bonheur. De chagrin, parfois. Comme tous les voyages.

 

Baud Denis, Alfred Nakache : Le nageur d'Auschwitz, Histoire, 2009.

Un très beau livre sur ce nageur français incroyable, Alfred Nakache ! Denis Baud retrace fidèlement sa vie, de Constantine à Paris, de Toulouse aux camps d'Auschwitz, et la fin de sa vie, à Cerbère. Il parvient à rendre son récit biographique à la fois complet, très sérieux historiquement et alerte, traitant de ce passé si proche de nous. On y apprend avec stupeur la résistance physique et morale d'Alfred Nakache, qui a survécu aux camps, perdant sa femme et sa fille déportées avec lui, et a repris la natation dès 1945, redevenant champion de France et recordman du monde en relais !

 

Beaud Stéphane, Guimard Philippe, Affreux, riches, méchants ? Un autre regard sur les Bleus, Éditions La Découverte, 2014.

Depuis leur grève lors de la Coupe du monde en Afrique du Sud, en juin 2010, les joueurs de l'équipe de France de football souffrent toujours d'une image exécrable dans les médias et dans l'opinion publique. Qu'est-ce qui explique cette durable infamie ? Pour répondre à cette question, ce livre poursuit la réflexion initiée en 2011 avec Traîtres à la nation ? et examine d'une part, les profondes transformations du football professionnel depuis le milieu des années 1990 et, d'autre part, la tension structurelle qui existe aujourd'hui entre des joueurs au sommet de la réussite, sportive et économique, et des journalistes soumis à une forte concurrence, avides d'infos et de scoops.

 

Blanco Serge, Blondin Antoine, Garcia Henri, La Fabuleuse histoire du rugby, Editions de la Martinière, 2011.

Depuis 1892, lorsque le Racing Club de France devint le premier champion de France de rugby, la conquête du ballon ovale a inspiré les plus belles pages de l'histoire sportive. La Fabuleuse histoire du rugby fait revivre, de sa naissance dans la ville de Rugby, en Angleterre, à aujourd'hui, cette formidable aventure Avec passion et verve, Henri Garcia conte les compétitions françaises, les matchs du Tournoi, et revient sur les grands moments de la Coupe du monde depuis sa création, en 1987. Mine d'informations sur les joueurs et tous les matchs, ainsi que sur les évolutions des règles et des mœurs du rugby, cette nouvelle édition de la Fabuleuse Histoire du rugby s'impose comme l'ouvrage définitif sur la discipline.

 

Boli Claude, Gastaut Yvan, Grognet Fabrice (dir.), Allez la France. Football et immigration, Éditions Gallimard, 2010.

Le football, le sport aujourd'hui le plus populaire et le plus médiatique, a conquis la planète en moins d'un siècle. En France, sa longue et complexe histoire en fait un miroir de notre société. Le football, comme tous les sports à la recherche de l'efficacité, a, depuis ses débuts en France, favorisé le brassage des populations, sur le terrain et dans les tribunes, souvent à l'avant-garde de la société.  Suivant une approche pluridisciplinaire (histoire, sociologie, anthropologie), cet ouvrage explore le rapport fécond - mais aussi controversé et ambigu – entre football et immigration, et fait revivre les destins de footballeurs, d'Auguste Jordan à Zinedine Zidane –.

 

Boniface Pascal, Football et mondialisation, Armand Colin, 2011.

Le football a conquis le monde. C'est le symbole même de la mondialisation. Son empire ne connaît ni frontières, ni limites. Pourtant, dès que l'on quitte la sphère des fidèles supporters et de la presse spécialisée, ce sport est l'objet d'un profond mépris. Surtout en France, où un joueur de foot ne peut être qu'idiot, et un supporter, un hooligan en puissance. Le mois de juillet 1998 est déjà bien loin ! Certes, la passion peut être détournée. Mais ces dérives traduisent aussi les maux de nos sociétés.

 

Bretagne Jean-Marie, Battling Siki, Éditeur Philippe Rey, 2008.

Battling Siki commence une carrière précoce de boxeur, interrompue par la Première Guerre mondiale. Il retourne ensuite sur les rings, où il affronte Georges Carpentier, qu'il bat à la surprise générale. Ce match, causera son malheur : on l’accuse de tricherie, et les journaux se déchaînent contre ce " championzé ", symbole de la " dangereuse " race noire. De rares intellectuels prennent sa défense et en font le champion des opprimés. Il part aux États-Unis, où la presse l'attaque encore plus violemment. Provoquant, il se promène en cape rouge sur Broadway, un singe sur l'épaule, et se marie avec une Américaine blanche, sans avoir divorcé de sa première épouse. Il est assassiné le 16 décembre 1925, à Harlem. Une vie brève et magnifique, faite de légendes et de combats.

 

Bromberger Christian, Football, la bagatelle la plus sérieuse du monde, Bayard, 1998.

« Si l'on se passionne tant pour cette histoire de pieds, de têtes, de torses, de buts, ce n'est pas seulement en raison de ses propriétés scéniques, de ses ressorts pathétiques, mais parce qu'elle met à nu, à la façon d'un drame caricatural, l'horizon symbolique de nos sociétés.» (C.B.) Pourquoi un match de football est-il aussi captivant à regarder qu'intéressant à commenter ? Ce qui se passe dans les gradins n'est-il pas aussi important que ce qui se déroule sur le terrain ?

 

Cerdan Marcel, Dunan René (Préface), Ma Vie... Mes Combats, Bibliothèque France-Soir, 2010.

Né en 1916 en Algérie et mort en 1948, Marcel Cerdan aura connu au cours de sa carrière de boxeur 117 combats dont 113 victoires. Dans ce livre, il raconte sa carrière mais aussi sa vie à travers les choix et les difficultés qu’il a pu rencontrer et affronter. Une vie qui s’est terminée trop vite lors d’un accident d’avion. Marcel Cerdan avait tout juste 33 ans.   

 

Challal-Nait Michel, Les Dribbleurs de l’indépendance. L’incroyable histoire de l’équipe de football du FLN algérien, Prolongations, 2008.

Avril 1958. Dans le plus grand secret, dix hommes disparaissent du territoire français. Ces fuyards vont rejoindre, en Tunisie, la base du Front de libération nationale (FLN), qui livre une lutte sans merci à la France coloniale, pour arracher l'indépendance de l'Algérie. Il ne s'agit pas de militants ordinaires : Mekloufi, Ben Tifour, Brahimi, Kermali, Bouchouk, Rouaï, Arribi, Boubekeur, Zitouni et Bekhloufi font partie des meilleurs footballeurs français du moment. En France, ils avaient trouvé respect, gloire, argent et amour. Pourtant, ils vont tout risquer en s'engageant dans le combat mené par leur peuple.

 

Chappaz Gilles, Pistes de légende, Les descentes qui font l'histoire du ski, Glénat 2010.

Des débuts hésitants d’une discipline importée par les Anglais à la domination française des années soixante, de l’Arlberg-Kandahar aux Jeux olympiques de Chamonix ou de Grenoble, cette histoire a été écrite par des champions hors du commun : Émile Allais, Jean Vuarnet, Jean-Claude Killy, Luc Alphand, Franck Piccard ou Carole Merle, pour ne citer qu’eux. Enfants du pays, ils ont brillé sur des pistes qui ont marqué l’histoire. Elles sont une douzaine présentées ici, formant la trame géographique sur laquelle viennent se broder les anecdotes qui ont fait la grande aventure du ski français, mais aussi international. Courses d’un jour, chutes dramatiques, morceaux de bravoure, descentes héroïques, anecdotes rocambolesques, à travers le prisme de ces pistes mythiques, c’est la grande et la petite histoire qui sont convoquées.

 

Chaumier Denis, Les Bleus. Tous les joueurs de l’équipe de France de 1904 à nos jours, Éditions Larousse, 2004.

Le 1er mai 1904, le premier onze tricolore entre sur le terrain du Racing Club de Bruxelles, dans le quartier de Uccle, pour affronter la Belgique. Une poignée de supporters ont fait le déplacement, moyennant 35 francs, comprenant le voyage en train et le dîner. Ce livre décrit la carrière de chacun de ces 798 joueurs depuis ce match initial. Certains illustres, comme Chayriguès, Kopa, Platini ou Zidane, d'autres n'ayant connu qu'une seule sélection, parfois pour quelques minutes seulement...

 

Chovaux  Olivier, 50 ans de football dans le Pas-de-Calais « Le temps de l’enracinement » (fin XIX e- 1940), Artois Presses Université, 2001. 

Le département du Pas-de-Calais constitue pour le football association une véritable terre d’élection, depuis ses premières formes d’implantation observées dès la fin du XIX e  siècle jusqu’à l’achèvement de son processus d’enracinement, à la veille de la seconde guerre mondiale. Objet scientifique légitime, le football peut ainsi éclairer l’histoire des pratiques socioculturelles au XX e, à partir d’une étude régionale qui aura démontré la pertinence de l’expression terre de football pour le département du Pas-de-Calais.

 

Collectif (Auteur), Les exploits de l'équipe de France en coupe du monde de foot, Source La Sirene, 1998.

Depuis sa création en 1904, l’équipe de France de football est devenue incontournable dans l’univers du sport français. Les noms de certains de ses membres sont connus de tous : Michel Platini, Zinedine Zidane, Jean Vincent, Just Fontaine ou Jean-Pierre Papin. Ce livre retrace les parcours exceptionnels de ces joueurs mais surtout des équipes qui ont marqué la légende du sport. Certains de ces moments ont marqué des générations : le match France-Allemagne de 1982, la coupe du monde 1998…

 

Collin Christian, Le livre d'or du tennis 1983. Spécial Yannick Noah, Solar, 1983.

Un livre sur la saison mondiale 1983 qui a vu la célèbre victoire de Yannick Noah face au suédois Mats Wilander, et l’explosion de joie du joueur qui court dans les bras de son père. Collin Christian revient sur le parcours, parfois mouvementé, du joueur et  sa participation au Grand Chelem dont Noah reste le dernier vainqueur français.

 

Dan Franck, Zidane Zinédine, Zidane : le roman d'une victoire, Pocket, mars 2000.

Parce que le monde est rond comme un ballon de football, il arrive que les écrivains croisent la route des sportifs de légende. Avec une curiosité passionnée, Dan Franck est entré dans l'intimité de Zidane, l'enfant des quartiers nord de Marseille, devenu un héros national un soir de juillet 1998. Parce que le meilleur joueur du monde est aussi le plus secret, il fallait remonter très loin, à l'époque des tournois de rue, quand un gamin surdoué se battait pour conquérir un trophée qui n'avait rien d'une sculpture ou d'un bijou. Quelques années plus tard, cet homme allait faire rêver tous les Français...

 

Cissoko Aya, Desplechin Marie, Danbé, Calmann-Lévy, 2011.

Le destin d’Aya Cissoko, entre drames humains et force de volonté. La jeune Aya trouve un moyen de se défouler et catalyser sa rage à travers la boxe. Plus qu’un sport c’est une vraie bouée de sauvetage à laquelle elle s’accroche.

 

Demontfaucon Frédéric, Weiss Stéphane, Le grand livre des techniques du judo, Amphora, 2011.

Découvrez, comprenez et apprenez les différentes techniques de judo avec l aide de champions et techniciens reconnus. Pour chaque technique, présentées sur une double page, s’ajoute une description détaillée et une analyse des différents points clés ; les conseils techniques et tactiques de Frédéric Demontfaucon ; des photos explicatives réalisées par des judokas de niveau international ; un logo vous permettant de savoir à partir de quelle ceinture elle doit être maîtrisée. Des explications simples, des conseils concrets, des photos claires.

 

De Plunkett Lorraine, Teddy Riner, Se dépasser, toujours, Plon,‎ 2012.

« Mes parents et mon entraineur ont compris comment je fonctionnais et, pendant dix ans, tous les trois vont me mettre dans l'état d'esprit qui me convient, en me répétant avant chaque compétition, non pas :       " Va gagner ! ' mais " Allez, amuse-toi ! Joue ! ' C'est une façon non pas de présenter le judo comme quelque chose de facile, mais de m'apprendre à ne pas être crispé, à me libérer pour faire ce que je veux sur le tapis. Aucun d'eux ne m'a mis la pression trop tôt en me disant : " Tu seras champion ! ' Et heureusement, parce qu'on est mille fois meilleur dans le jeu que dans la contrainte. "

 

Descamps Pierre-Marie, La grande histoire du basket français, L'Équipe 2007.

La France a découvert le basket-ball en 1893, deux ans seulement après son invention aux États-Unis. C'est à Paris qu'a eu lieu le premier match disputé en Europe, à Paris qu'a été monté le premier club du Vieux Continent. Après s'être longtemps contenté d'exploits sporadiques, le basket français s'est installé dans le gotha international, depuis la victoire initiatique de Limoges en Coupe d'Europe des champions (1993) jusqu'à l'extraordinaire irruption de Tony Parker au sommet de la NBA (2003, 05). C'est cette montée en puissance que racontent les journalistes de L'Équipe dans ce livre richement documenté et illustré.

 

Deville-Danthu Bernadette, Le sport en noir et blanc : Du sport colonial au sport africain dans les anciens territoires français d'Afrique occidentale (1920-1965), L'Harmattan, 2000.

Autant le mythe de l'athlète noir a marqué et marque toujours l'imaginaire collectif, autant il fut longtemps difficile pour les Européens d'accepter les hommes de couleur sur les stades. A travers l'exemple des anciens territoires français d'Afrique occidentale, ce litre décrit la greffe des pratiques sportives en terre vierge d'Afrique. Il montre que dans le domaine sportif, les rapports entre les colonisateurs et les colonisés, furent source de passions réciproques et de sentiments souvent contradictoires.

 

Dietschy Paul,  Histoire mondiale du football, Perrin, 2010.

Codifié par l'Angleterre triomphante au soir du XIXe siècle, le football est devenu en moins d'un siècle le sport le plus populaire du monde. Or, son histoire reste largement inconnue. Comment sont nés les clubs, les fédérations ou les instances internationales fondatrices de la coupe du monde ou de la coupe d'Europe des clubs champions ? Quand et comment ont été fixées les règles, de la limitation du nombre de joueurs à onze au poids et à la taille du ballon rond, en passant par l'instauration des cartons jaunes et rouges, des corners ou du point de penalty ? Quelles ont été les grandes évolutions tactiques et techniques du jeu, dribbles ou coup de tête ?

 

Dietschy Paul, Gastaut Yvan, Mourlane Stéphane, Une histoire politique des coupes du monde, Paris, Vuibert, 2006.

Entre l'omniprésence de Mussolini pendant « la Coppa del Duce » (1934) et le baiser de Jacques Chirac sur le crâne de Fabien Barthez (1998), la deuxième compétition sportive du monde - en termes d'audience télévisée, après les Jeux Olympiques d'été - n'a jamais pu maintenir « la position de neutralité absolue et intransigeante » qu'aurait voulu respecter la FIFA lors de sa fondation en 1904. Confrontée aux puissances politiques et économiques, la FIFA est devenue une organisation non gouvernementale dont les objectifs dépassent l'horizon des stades.

Dietschy Paul, Kémo-Keïmbou David-Claude, Le football et l’Afrique, EPA/FIFA, 2008.

Les exploits des footballeurs africains comptent parmi les images les plus positives que le continent propose à l'heure de la mondialisation. Mais le football est aussi au partie-prenante de son histoire depuis les débuts de l'ère coloniale : loisir des blancs, puis instrument de « civilisation » utilisé par les colonisateurs, le ballon rond est aussi au cœur des luttes pour l'indépendance comme en témoigne l'exemple fameux de l'équipe du FLN pendant la guerre d'Algérie. Il reste aussi au centre des revendications d'un continent désormais libre mais qui aspire à se faire une place dans le concert des nations sportives.

 

Dorian Jean-Pierre,Galy Pierre, La grande histoire du rugby, Nouveau Monde Editions, 2011.

Le rugby déchaîne les passions à travers le monde, au point que la Coupe du monde est le troisième événement sportif le plus suivi sur la planète. Ouvert aux puissances de l'argent depuis le passage au professionnalisme en 1995, ce sport a longtemps été réservé à une élite, accrochée aux principes de l'amateurisme. La Grande Histoire du rugby balaie en 50 chapitres les grands thèmes du rugby, des origines à nos jours, des pratiquants de la soûle aux professionnels aguerris, et répertorie les plus grands joueurs de tous les temps.

 

Drevon André, Jeux olympiques oubliés, Paris 1900, CNRS Editions, 2000.

Quatre ans après qu’en 1896, à Athènes, Pierre de Coubertin ait redonné vie aux Jeux olympiques, la seconde olympiade sont organisés à Paris dans le cadre de l’Exposition universelle de 1900. Cette manifestation originale d’une ampleur inattendue, injustement méconnue, attendait son histoire. Dans un mélange étonnant de nostalgie et de modernité, les premiers pas de la conquête du siècle par le sport nous sont ainsi révélés. André Drevon nous entraîne à la découverte des champions de la Belle Époque et nous révèle les différentes disciplines sportives qui sont présentées dans leur cadre économique, social et technique.

 

Fort Patrick, Philippe Jean, Zidane : De Yazid à Zizou, préface Franck Ribéry, 2006.

Le 9 juillet 2006 la carrière de footballeur de Zinedine Zidane s'achevait de façon dramatique. Après son retour inespéré chez les Bleus au cours de l'été 2005, puis son match exceptionnel du Mondial 2006 face au Brésil, des millions de passionnés espéraient une sortie grandiose pour leur idole. Zidane, de Yazid à Zizou retrace vingt ans d'une aventure extraordinaire : celle d'un champion à part.

 

Frenkiel Stanislas, « Larbi Ben Barek, Marcel Cerdan et Alfred Nakache : icônes de l'utopie impériale dans la presse métropolitaine (1936-1944) ? », Staps, n° 80,‎ février 2008.

Cette contribution vise à déterminer les représentations et les rôles assignés dans la presse à Larbi Ben Barek, Marcel Cerdan et Alfred Nakache, trois champions d'avant et après guerre issus de l'Empire colonial français. S'appuyant sur l'analyse qualitative de 1239 productions écrites et iconographiques, elle démontre l'implication privilégiée, de la Troisième République au régime de Vichy, de ces sportifs dans le renforcement de dispositifs imaginaires intégrant le domaine colonial comme partie constitutive du territoire national.

 

Gardère Michel, Abdelatif Benazzi: L'homme aux trois patries : la France, le Maroc, le Rugby, La Table ronde, 1995.

Ce livre est un roman d'aventures qui se déroule dans une jungle étrange : celle du rugby. Seul le plus fort gagne. Ici, le plus fort est un homme comme les autres, un garçon de dix-neuf ans qui ne connaît pas son invraisemblable puissance. Il la découvrira à force de volonté, de persévérance, de chagrins immenses, de solitude aussi. L'intrigue nous conduit dans plus de trente pays. C'est le roman vrai d'un homme d'exception qui aurait dû renoncer mille fois et qui ne le fit jamais.

 

Gastaut Yvan, Le métissage pour le foot. L’intégration, mais jusqu’où ? Autrement, 2008.

Une étude historique : à travers l'histoire du succès de l'équipe de France de football, le livre propose d'analyser une séquence de l'histoire récente. Non seulement la victoire de 1998 a ravivé un sentiment patriotique, mais elle a permis d'aborder plus sereinement la question de l'intégration des populations issues de l'immigration. Mais la parenthèse s'est vite refermée : en 2001 avec les incidents du match France-Algérie et en 2002 avec la faillite collective lors de la Coupe du monde, le football a perdu ses vertus euphorisantes dans un contexte perturbé par le « séisme » du 21 avril 2002.

 

Gastaut Yvan, Mourlane Stéphane (dir.), Le football dans nos sociétés. Une culture populaire (1914-1998), Autrement, coll « Mémoires », n°120, 2006.

2006 : année de la coupe du Monde de Football. A cette occasion et pour initier une série d'ouvrages d'historiens dédiés aux « objets culturels », Autrement édite un ouvrage consacré à ce sport qui suscite des émotions et des passions, crée des identifications et établit le lien entre différentes cultures, langues et religions. Le football comme miroir des sociétés européennes au XXe siècle.

 

Guérin Jean-Yves, Jaoui Laurent, Noirs en bleu : le football est-il raciste ?, Éditions La Belle colère, 2008.

Le football est-il raciste ? L'accumulation des affaires récentes dans les stades oblige à se poser la question. A croire que la réussite des Noirs en équipe de France n'a pas fait évoluer les mentalités. Difficile, pourtant, de faire mieux : Thuram, Henry, Anelka, Vieira, Gallas, Makelele... Aujourd'hui, les Noirs sont majoritaires chez les Bleus. En dehors des terrains, en revanche, ils peinent à trouver leur place : on ne compte que très peu d'entraîneurs, quasiment aucun président de club ou dirigeant, pas plus d'arbitres ou d'agents...

 

Guillon Nicolas, Roussel Richard, Le Cyclisme : Le Vélo sur route - Le Vélo sur piste - Le VTT, Activités Sports, 2004.

On a tous appris à faire du vélo dès notre plus jeune âge. Pratiquer le cyclisme de compétition est l'étape suivante pour assouvir sa passion. Dans ce livre se trouvent tous les secrets d'un sport aussi individuel que collectif, aussi technique que tactique. Ce livre présente également les grands champions d'hier ou d'aujourd'hui qui ont écrit l'extraordinaire épopée du cyclisme et construit sa légende.

 

Hidalgo Michel, Olive Karl, Tresor Marius (Préface), Les carnets secrets de Michel Hidalgo, Hugo Sport, 2012.

Coupe du monde 1982. Après un début de tournoi poussif, marqué notamment par une défaite contre l'Angleterre à Bilbao, l'équipe de France se qualifie de justesse pour la 2e phase de poules. Les Bleus montent alors en puissance et sortent aisément de leur poule à 3 pour se propulser dans le dernier carré du tournoi, soit leur première demi-finale depuis 1958. C'est alors que va avoir lieu l'un des combats les plus épiques et dramatiques de l'histoire du football. Ce 8 juillet 1982, la France et l'Allemagne s'affrontent pour un accessit en finale de la Coupe du monde.

 

Holtz Gérard, Holtz Julien, 100 histoires de légende du sport français, Éditions Gründ, 2014.

Entre 1903, qui voit Maurice Garin remporter le premier Tour de France et 2013 avec les 3 grands bonds de Teddy Tamgho aux Mondiaux de Moscou, le sport de haut niveau peut s'enorgueillir d'avoir fait vibrer le cœur des Français. Les 110 années traversées dans ce livre comportent leurs lots d'exploits, de destins brisés, de champions oubliés, d'images fortes et de grands moments individuels et collectifs : Georges Carpentier, Cerdan, Mimoun, Anquetil, Noah, Prost, France 98...

 

Holtz Gérard, Holtz Julien, Les 100 histoires de légende du Tour de France, Grund, 2013.

Au départ, une idée du journal L’Auto destinée à accroître le nombre de ses lecteurs et à donner à la France le goût de l’effort. À l’arrivée, la troisième épreuve sportive la plus importante de la planète après la Coupe du monde de football et les Jeux olympiques. Entre 1903, date de sa naissance, et aujourd’hui, 110 ans d’exploits, de duels et de sacrifices qui ont forgé la légende du Tour.

 

Hopkins Johns, Ritchie Andrew, Major Taylor - The Extraordinary Career of a Champion Bicycle Racer, University Press, 1996.

Premier coureur cycliste noir, Major Taylor a du affronter durant toute sa carrière le racisme de nombreux adversaires mais aussi des institutions. Il détient sept records du monde et a participé à des courses en Europe, en Amérique ainsi qu’en Australie. Il aura parcouru un bien long chemin de la boutique de vélo où il travaillait à Chicago aux pistes de l’Australie.

 

Laget Françoise, Laget Serge, XV l'incroyable aventure du rugby, Chronique, 2014.

Roger Couderc, qui est omniprésent dans ce livre, avait coutume de dire : « Je n'ai été qu'un joueur misérable », puis il se ravisait aussitôt : « En rugby, il n'y a pas de grands et de petits joueurs, il n'y a que des joueurs », et il avait bien raison, comme toujours. Le rugby, ce fut un monde aussi grand que la pelouse de Bagatelle, un confetti. C'est devenu l'ovalie, ainsi que le baptisa Raymond Gabaig dans les années 1950. C'est un monde enchanté, un jardin extraordinaire, à la Charles Trenet. Et la fête, c'est aussi demain avec la Coupe du monde 2015 en Angleterre, après-demain avec les Jeux de Rio et le rugby à VII...

 

Lanfranchi Marie-Pierre, Wahl Alfred, Les footballeurs professionnels des années trente à nos jours, Hachette, 1995. 

L'histoire des footballeurs professionnels depuis les années trente jusqu'à nos jours, n'est-elle pas le reflet de certains changements dans notre société ? Deux historiens se sont penchés sur l'évolution d'un sport devenu, peu à peu, un « métier spectacle » aux enjeux médiatiques et financiers considérables.

 

Le Bescon Armel, Tony Parker, né pour gagner, Jacob-Duvernet Eds, 2012.

Trois fois Champion NBA, quatre fois All Star, meilleur joueur de la finale NBA 2007, Tony Parker est l’emblème du basket-ball français et notre meilleur ambassadeur aux États- Unis depuis plus de dix ans. Dans ce livre agrémenté de photos inédites de la collection personnelle du champion, on suit l’ascension fulgurante d’un enfant de la balle né d’un père américain et d’une mère néerlandaise, dont l’idole a toujours été Michael Jordan.

 

Macias Raul, 74, Champion Boxer. The New York Times, Wednesday, March 25, 2009.

Un article du New-York Times, en hommage au boxeur Marcias Raul décédé le lundi 23 mars 2009 des suites d’un cancer. La « Sourie » aura remporté plus de 41 matchs dans sa brève carrière (terminée à 28 ans) en en perdant que deux. Sa rencontre avec Alphonse Allimi restera un grand souvenir pour tous les amateurs de boxe.

 

Malinovsky Michel, Noli Jean, Seule la victoire est jolie Broché, Emom Neptune, 1979.

Cette formule, inspirée par le final à couper le souffle de la Route du Rhum 1978, a toujours été associé à Michel Malinovsky. Il perd face à Mike Birch à seulement 98 secondes de l’arrivée après vingt-trois jours de course. Dans cet ouvrage, Michel Malinovsky revient sur son parcours en tant que navigateur et son expérience durant ses traversées. Un récit fort et touchant d’un homme à part.

 

Moisset Laurent, Richardson Jackson, Zidane Zinédine, Jack l'inventeur, 2007.

Le « Monsieur Handball » de l'Hexagone, Jackson Richardson, est l'une des figures les plus emblématiques du sport français. Son style, basé sur l'instinct et l'improvisation, a fait de lui une véritable icône planétaire dans une discipline qu'il aura, en outre, contribué à mieux faire connaître. De confidences en révélations, Jackson Richardson affirme une sensibilité et des valeurs qui expliquent un parcours sans faute. Probablement même unique.

 

Morlino Bernard, Football Nostalgie, Éditions Hors Collection, 2006.

Tout l'univers du football : les hommes, les hymnes, les maillots, les stades, les équipes... pour revivre en images vos plus beaux souvenirs. Depuis ses débuts à la fin du XIXe siècle, le football a engendré des mythes : des joueurs fabuleux - Kopa, Pelé, Di Stefano, Cruyff, Best, Maradona, Platini, Zidane -, des grands matchs - Angleterre/Hongrie 1953, Allemagne/Italie 1970, France/RFA 1982 et France/Brésil 1986 -, des équipes inoubliables - Manchester United, Real Madrid, Barcelone, Milan AC, Bayern de Munich -, des slogans entêtants -  « Qui c'est les plus forts, évidemment c'est les Verts ! » -, des moments de liesse nationale - France/Brésil 1998. Une plongée dans les souvenirs et les archives s'impose afin de mettre en lumière tout ce qui fait la magie du football.

 

Nahum André, Young Perez champion. De Tunis à Auschwitz, son histoire, Télémaque,‎ 2013.

Né à Tunis dans une famille juive tunisienne modeste, Victor Younki « Young Perez », débarque à Paris en 1927 après un début de carrière prometteur. A 20 ans, au terme d'un combat d'anthologie contre l'Américain Frankie Genaro, tenant du titre, il devient en 1931 le plus jeune Champion du Monde des poids mouche. Il est adulé du public et du Paris des années folles. Dénoncé en 1943, il est déporté à Auschwitz où le commandant du camp, passionné de boxe, organise contre lui des simulacres de combats.

 

Ollivier Jean-Paul, Roger Walkowiak : Le maillot jaune assassiné, Glénat,‎ avril 1995.

Voici l'histoire toute simple d'un homme du quartier des Marais, à Montluçon, dans le centre de la France ; l'histoire d'un petit tourneur sur métaux devenu tourneur sur Tour de France cycliste. Le destin à l'étrange visage vint un jour le visiter dans la bonne ville d'Angers, douce et tranquille comme lui. C'était un bel après-midi de juillet 1956. Jean-Paul Ollivier compose ici, en l'honneur de Roger Walkowiak, un véritable et bouleversant requiem pour un maillot jaune. 

 

Parisi Angelo, Judo raconté par Angelo Parisi, Hatier Rageot, 1985.

Avec 16 médailles d’or dans toute sa carrière Angelo Parisi est l’une des grandes figures du judo français. Il a su transmettre aux plus jeunes, en particulier son fils, cette passion qui l’a emmené dans les plus hautes compétitions sportives. Ce livre nous raconte sa vision du judo, une mentalité, un esprit qui en font, pour ses pratiquants, un sport à part.

 

Pérec Marie-José (avec la collaboration de Roland Brival), 400 mètres pour gagner, Éditions N° 1, 1993.

Mercredi 5 août 1992, 20h50. Jeux olympiques de Barcelone. En moins de 50 secondes, c’est gagné : Marie-José Pérec prend définitivement place dans le cœur de tous les Français. Quel parcours accompli par la petite guadeloupéenne inconnue, débarquée à Paris à l’âge de 16 ans et devenue star à 24 ans par la grâce d’un 400 mètres couru en 48 s 83 !

 

Pierquet Patrick, Ahmed Boughera El Ouafi de l'Olympe à l'oubli, L'Humanité, 4, 1995.

Dans cet article l’Humanité se souvient d’Ahmed Boughera El Ouafi, cycliste de talent exclu par la Fédération française d’athlétisme et le Comité national olympique. L’empêchant ainsi d’exercer sa passion après qu’il se soit fait payer par un cirque pour faire des courses contre hommes et animaux. 

 

Rey Philippe, Thuram Lilian, Mes étoiles noires, De Lucy à Barack Obama, 2010.

L'Homme, petit ou grand, a besoin d'étoiles pour se repérer. Il a besoin de modèles pour se construire, bâtir son estime de soi, changer son imaginaire, casser les préjugés qu'il projette sur lui-même et sur les autres. Dans mon enfance, on m'a montré beaucoup d'étoiles. Je les ai admirées, j'en ai rêvé: Socrate, Baudelaire, Einstein, Marie Curie, le général de Gaulle, Mère Teresa... Mais des étoiles noires, personne ne m'en a jamais parlé.

 

Sergent Pascal, Stablinski Cathy, Jean Stablinski : Une vie extraordinaire, Edition Alan Sutton,‎ 2010.

Jean Stablinski demeure encore l’un des champions cyclistes français les plus populaires. Stablinski a connu tous les honneurs. Champion du monde sur le difficile circuit de Salo en 1962, il reste aussi le recordman des titres nationaux, avec quatre couronnes acquises entre 1960 et 1964. Jean enleva bien d’autres épreuves comme le Tour d’Espagne, Paris-Bruxelles, ou encore le Trofeo Baracchi avec son ami Jacques Anquetil.

 

Terrini Alexandre, Gentil : Il était une fois, Amphora, 2002.

Ses larmes ont ému. Ses coups de pied si aériens émerveillent. Sa belle gueule enchante. Son abnégation en fait un champion pas comme les autres. La France a découvert Pascal Gentil aux Jeux olympiques de Sydney. Médaille de bronze en taekwondo catégorie poids lourds, le héros déchu ne s'est jamais satisfait de cet accessit. Cet enfant de la banlieue est resté le même, un mec bien pas comme les autres.

 

Thuram Lilian, Pour l'égalité, J’ai lu, 2014.

"Pourquoi continuons-nous à penser qu'il y aurait des cultures supérieures à d'autres ? Pourquoi nous obstinons-nous à enfermer l'Autre en privilégiant une des composantes de son identité, en disant qu'il est "noir", qu'il est "blanc", qu'il est "musulman", qu'il est "juif", qu'il est "homosexuel" ou que "c'est une femme" ? Pourquoi les pauvres sont-ils toujours les plus stigmatisés ?" Pour défendre son combat autour des sujets qui lui tiennent à cœur, Lilian Thuram convie de nombreux intellectuels et artistes engagés dans la connaissance et le respect de tous.

 

Verdier Jacques, Rugby d'autrefois, Flammarion, 2011

Ce livre, superbement illustré, qui évoque le rugby de bohème, le rugby solidement ancré dans les traditions universitaires et terriennes. Via I'aventure personnelle de Jacques Verdier, il plonge aux sources de ce jeu et retrace en une sorte de pêle-mêle, la culture de ce sport, son passé, ses traditions, son milieu, les objets fétiches qui l'accompagnent et ont marqué son histoire, de l'huile de camphre avec laquelle se massaient les joueurs jusqu'à la fameuse éponge miracle qui venait à bout de tous les maux.