Fédération Française de Football :

La Fédération Française de Football (FFF) a vu le jour le 7 avril 1919, par transformation du Comité français interfédéral (CFI) de football créé en 1906. Elle a été reconnue d'utilité publique en 1922. Actuellement présidée par Noël Le Graët,  elle organise, développe et contrôle l'enseignement et la pratique du football en France. Elle a aussi pour missions d’établir les règles techniques, décerner les titres et procéder aux sélections nationales, délivrer les licences, définir et mettre en œuvre un projet global de formation, défendre les intérêts moraux et matériels du football français… Forte des nombreux succès de ses équipes de France, notamment au Championnat d'Europe 1984 avec Michel Platini, ou encore à la Coupe du monde 1998 et à l’Euro 2000 avec Zinédine Zidane et Lilian Thuram, la FFF n'a cessé de voir augmenter le nombre de ses licenciés. Ainsi, de 1925 à nos jours, celui-ci est passé de cent mille à plus de deux millions, dont plus de 82 000 féminines.

 

Les épisodes de la série Champions de France : biographie de Zinedine Zidane ; biographie Lilian Thuram ; biographie de Marius Trésor ; biographie de Raoul Diagne ; biographie de l’Equipe de France Masculine de Football 1984, biographie de Raymond Kopa

 

Site web de la fédération : http://www.fff.fr/

 

 

Fédération Française d'Athlétisme :

En 1887, l'ancêtre de la Fédération Française d'Athlétisme, l'Union des Sociétés Françaises de Course à Pied, voit le jour, avant de devenir l'Union des Sociétés Françaises de Sports Athlétiques deux ans plus tard. C'est en 1920 que l'actuelle Fédération est créée. Celle-ci donne petit à petit leur autonomie aux différents sports qui la composent et est reconnue d'intérêt public en 1925. En 1933, elle se sépare du Basket-ball. Dans l'histoire de l'athlétisme français, on ne peut oublier la figure du Franco-grec Pierre Alexandre Tuffèri, qui le 6 avril 1896 devient le premier médaillé olympique. Les heures de gloire de l’athlétisme français sont ensuite marquées notamment par les médailles d'or remportées lors des Jeux Olympiques, comme celle de Boughéra El Ouafi en 1928, celle d’Alain Mimoun à Melbourne en 1956, ou encore celle de Marie-Josée Pérec, lors de la finale du 400m à Barcelone en 1992. Le nom de Papa Galo Thiam est également rentré dans l'histoire de l'athlétisme français, en étant le premier Français à franchir la barre mythique des deux mètres en 1950. Christine Arron a elle marqué l'athlétisme féminin en 2003 lorsqu'elle remporte avec ses coéquipières, Patricia Girard-Léno, Muriel Hurtis et Sylviane Félix, la médaille d'or aux championnats du Monde en France, donnant toute sa visibilité aux athlètes ultramarins a cette occasion. L'athlétisme français brille également lors des jeux paralympiques, comme en 2008, lorsque le Français Arnaud Assoumani remporte l'or tout en franchissant un nouveau record du monde de saut en longueur (7m23). Dirigée par Bernard Amsalem, la Fédération compte aujourd'hui plus de deux cent soixante-dix mille licenciés.

 

Les épisodes de la série Champions de France : biographie de Marie-José Perec, biographie de Boughéra El Ouafi, biographie d’Alain Mimoun, biographie d’Arnaud Assoumani, biographie de Papa Galo Thiam, biographie de Pierre Alexandre Tufferi, biographie de Christine Aaron

 

Site web de la fédération : http://www.athle.fr/index.aspx

 

 

Fédération Française de Cyclisme :

L'invention française du vélocipède est rapidement suivie par l'organisation de la première course cycliste en 1868. Trois ans plus tard, la bicyclette voit le jour en Angleterre. Cette dernière suscite un tel engouement que la France crée l'Union Vélocipédique en 1881, qui autorise, dès sa création, les cyclistes à devenir professionnels. L'Union se transforme en 1940 en Fédération Française de Cyclisme, et gère progressivement l'ensemble des disciplines (le vélo sur route, sur piste, en salle, le BMX, le VTT, le cyclo-cross, le polo vélo ou encore le vélo couché). L'Afro-américain Major Taylor va faire carrière en France, son pays d'adoption, en étant sacré recordman du monde au début du XXe siècle. D'autres grands noms marquèrent le cyclisme français tout au long du XXe siècle, comme Abdel Kader-Zaaf, Roger Walkoviak, qui, créant la surprise, remporte le Tour le 28 juillet 1956 ou encore Jean Stablewski, qui remporte quatorze victoires en 1950, avant de remporter les championnats du Monde sur route le 2 septembre 1962. Le XXIe siècle est lui marqué par les exploits de Grégory Baugé, qui remporte, entre autre, quatre titres de champion du Monde par équipes et trois titres individuels entre 2006 et 2012. Aujourd’hui, présidée par David Lappartient, la Fédération comptabilise cent dix-neuf mille trois cent licenciés et s’est installée au sein du Vélodrome de Saint-Quentin-en-Yvelines.

 

Les épisodes de la série Champions de France : biographie de Jean Stablewski ; biographie d’Abdel Kader-Zaaf ; biographie de Roger Walkoviak, biographie de Grégory Baugé, biographie de Major Taylor

 

Site web de la fédération : http://www.ffc.fr/

 

 

Fédération Française de Handball :

Alors que la Fédération Internationale de Handball est créée en 1928, son homologue française ne voit le jour qu'en 1941, ce qui témoigne d'une faible pratique de ce sport sur le territoire français. Interdite et dissoute à la libération, il faut attendre 1952 pour qu'elle soit refondée. C'est à cette date qu'est organisée par la Fédération française de Handball le premier championnat de France. Se sont désormais des équipes de sept joueurs, et non plus onze, qui s'affrontent. Depuis le début des années 2000, l'équipe de France masculine, grâce notamment à des joueurs comme Jackson Richardson, ou plus récemment Nikola Karabatic, membre incontournable de l'équipe des « Experts », a remporté trois titres de champions d'Europe, cinq titres de champions du Monde, et deux titres olympiques. Les handballeuses françaises, quant à elles, deviennent championnes du Monde face à la Hongrie le 14 décembre 2003. La Fédération Française de Handball, à la tête de laquelle se trouve actuellement Joël Delplanque, compte trente-deux ligues régionales et plus de cinq-cent mille licenciés.

 

Les épisodes de la série Champions de France : biographie de l’équipe de France féminine de Handball, biographie de Jackson Richardson, biographie de Nikola Karabatic

 

Site web de la fédération : http://www.ff-handball.org/

 

 

Fédération Française de Tennis :

Avant que la Fédération Française de Tennis ne voit le jour en 1976, le tennis était intégré à l'Union des sociétés françaises des sports athlétiques, au sein de la commission de Lawn Tennis Club, créée en 1889. Cette dernière devient indépendante en 1920 en adoptant le nom de Fédération Française de Lawn Tennis. Au-delà de sa mission consistant à développer et réglementer la pratique du tennis en France, la Fédération organise également le prestigieux tournoi de Roland Garros, dont certains athlètes français ont remporté la finale, comme le Franco-Camerounais Yannick Noah le 5 juin 1983, ou encore Mary Pierce, le 10 juin 2000. Soucieuse de retracer l’histoire du sport, la Fédération ouvre son musée en 2003 au cœur du stade de Roland Garros et rend accessible les coulisses du stade lors des Journées Européennes du Patrimoine 2014. Reconnue d'intérêt public, la fédération, présidée par Jean Gachassin, compte aujourd'hui plus d'un million cent vingt mille licenciés.

 

Les épisodes de la série Champions de France : biographie de Yannick Noah, biographie de Mary Pierce

 

Site web de la fédération : http://www.fft.fr/

 

 

Fédération Française de Boxe :

En 1903, quatre jeunes boxeurs créent la Fédération Française de Boxe, qui devient alors l'instance en charge de la pratique de la boxe anglaise, amateur ou professionnelle, en France. Depuis plus d'un siècle, de grands noms, parmi lesquels Battling Siki, Panama Al Brown, Marcel Cerdan ou encore Victor Young Perez, ont permis à la Fédération française de rayonner au niveau mondial. Ces quinze dernières années sont marquées par de nouveaux champions, à l'instar de Brahim Asloum, offrant à la France sa quatrième médaille d'or, lors des Jeux Olympiques de Sydney de 2000. La Fédération, en parallèle de l'organisation des championnats nationaux, s'est engagée à favoriser l'accès à la boxe aux plus jeunes, notamment en mettant en place une commission de boxe éducative. Dirigée par André Martin, elle s'attelle aussi au développement de la boxe féminine, par la création d'une commission nationale de boxe féminine (C.N.B.F). Parmi les athlètes féminines se trouve la championne du Monde amateur Aya Cissoko, qui remporte son titre le 22 novembre 2006 en Pologne.

 

Les épisodes de la série Champions de France : biographie de Battling Siki ; biographie de Marcel Cerdan ; biographie d’Aya Cissoko ; biographie d’Alphonse Halimi ; biographie de Panama Al Brown ; biographie de Young Perez

 

Site web de la fédération : http://www.ffboxe.com/

 

 

Fédération handisport :

En 1890, a lieu entre Paris et Versailles la première course cycliste destinée aux sourds-muets. Cet événement marque le début de l'handisport français, qui se développe tout au long du XXe siècle. En 1910 le premier club de sourds-muets de Paris est fondé. La fin de la Seconde Guerre mondiale, avec son grand nombre de blessés et de mutilés de guerre, marque un tournant dans l'histoire de l'handisport français, avec la création de l'Association des mutilés de France en 1954. Cette association devient la Fédération Sportive des Handicapés Physiques de France en 1963, avant de prendre en 1977 son nom actuel : la Fédération Française Handisport. Parallèlement, l'handisport se développe au niveau mondial, avec notamment la tenue des premiers Jeux Paralympiques à Rome en 1960. La France arriva à quatre reprises à la 4e place du classement paralympique, lors des éditions de 1988, 1992, 1994 et 2006. Reconnue d’utilité publique depuis 1983, la Fédération, présidée par Gérard Masson, s’engage à prendre en compte la singularité de chaque participant, permettant ainsi une intégration dans la société via le sport. Aujourd’hui, elle joue ce rôle auprès d’environ trente-cinq mille licenciés et compte deux-cent cinquante sportifs de haut niveau.

 

L’épisode de la série Champions de France : biographie d’Arnaud Assoumani

 

Site web de la fédération : http://www.handisport.org/

 

 

La Fédération Française de Judo :

C’est en 1882 que le judo est inventé par le Japonais Jigoro Kano. Cependant, ce n’est qu’en 1930 que sont organisées au Japon les premières compétitions officielles. Les premiers championnats de France sont quant à eux organisés en 1943, avant que ne soit créée en 1946 la Fédération Française de Judo et de jiu-jitsu (FFJJJ), qui fêtera en 2016 son 70e anniversaire. En 1961, elle organise pour la première fois les championnats du Monde de Judo à Paris, mais il faudra attendre 1975 pour qu’un Français, Jean-Luc Rouge, soit couronné champion du monde, suivi par les multiples exploit d'Angelo Parisi. En 2000, David Douillet devient, en remportant son deuxième titre olympique, le judoka le plus titré de l’histoire du judo, avant d’être détrôné par Teddy Riner lors des championnats du monde de 2011. Le Judo féminin remporte de nombreux succès, comme en 2012 lorsque Lucie Décosse remporte la médaille d'or aux Jeux Olympiques de Londres. Forte de sa position de leader européen, la FFJJJ compte plus de cinq-cent mille licenciés dans cinq-mille sept-cent clubs. Au-delà de la formation de judokas, la FFJ, à la tête de laquelle se trouve actuellement Jean-Luc Rouge, se donne pour objectif de former des citoyens, grâce à la diffusion des valeurs du judo.

 

Les épisodes de la série Champions de France : biographie de Lucie Décosse ; biographie de Parisi Angelo ; biographie de Teddy Riner

 

Site web de la fédération : http://www.ffjudo.com/

 

 

La Fédération Française de Basket-ball :

Si le basket-ball connaît rapidement un véritable succès suite à son invention aux États-Unis en 1891, il faut attendre 1921 pour que ce nouveau sport intègre la Fédération Française d’Athlétisme et commence à se développer en France. Onze ans plus tard, la Fédération Française de Basket-ball (FFBB) voit le jour. Une Ligue Féminine de Basket (LFB), commission de la FFBB, visant à promouvoir et organiser le basket-ball féminin de haut-niveau, est créée en 1998. L’équipe masculine remporte entre 1937 et 2013 huit médailles lors des Championnats d’Europe, dont l’or en finale de la dernière édition organisée par la Slovénie, conduite par Tony Parker, premier Français champion de NBA. L’équipe féminine des « Braqueuses », menée par Céline Dumerc et composée notamment de joueuses telles Emilie Gomis, Emmeline Ndongue, Isabelle Yacoubou, Pauline Krawczy, Nwal-Endéné Miyem ou encore Sandrine Gruda, est quant à elle arrivée deuxième lors des Jeux Olympiques de Londres en 2012 puis aux championnats d’Europe de 2013.

Dirigée par Jean-Pierre Siutat, la FFBB compte à ce jour plus de cinq-cent vingt mille licenciés et quatre-mille sept-cent quarante-cinq clubs, répartis en trente-deux Ligues Régionales et quatre-vingt quinze Comités Départementaux. La Fédération Française de Basket-ball participe également à la promotion de l’éducation par le biais des activités physiques et œuvre à favoriser l’accès à ces pratiques sportives, notamment par le biais du programme « FFBB Citoyen », articulé autour de trois valeurs : la solidarité, le fairplay et l'intégration.

 

Les épisodes de la série Champions de France : biographie de Tony Parker ; biographie de l’équipe de France féminine de Basket Ball

 

Site web de la fédération : http://www.ffbb.com/

 

 

La Fédération Française de Natation :

Alors que le premier club de natation sportive français voit le jour au Havre en 1873, la Fédération Française de Natation n’est créée qu’en 1937, soit trente-sept ans après que la France soit arrivée 4e aux Jeux olympiques d’été de Paris. La natation française avait déjà connu l'année précédente un grand moment de son histoire lorsque Alfred Nakache, brillant athlète juif, bat les nageurs de l'Allemagne nazie dans l'épreuve du relais 4 x 200 mètres lors des Jeux olympiques d'été de 1936 à Berlin. Après une longue période sans panache, les années 2000 seront dominées par Laure Manaudou, qui remporte notamment à Athènes en 2004 trois médailles olympiques, dont l’or pour le 400 mètres nage libre ; et Alain Bernard, troisième champion olympique de l’histoire de la natation française en 2008. Ces succès se poursuivent, comme aux Jeux olympiques de Londres en 2012, où Camille Muffat, Amaury Leveaux, Fabien Gilot, Clément Lefert, Yannick Agnel, Alain Bernard, Jérémy Stravius, Grégory Mallet, Charlotte Bonnet, Ophélie-Cyrielle Étienne, Coralie Balmy, Margaux Farrel, Mylène Lazare, permettent à la France de remporter sept médailles dont quatre d’or, ou encore lors des Mondiaux de Doha, où le français Florent Manaudou rafle six médailles, dont trois titres. En 2013, la Fédération Française de Natation, dirigée par Francis Luyce, comptait plus de trois-cent mille licenciés, mais n'est pas encore une fédération sensibilisée aux enjeux de diversité sans doute en lien avec la sociologie de ses pratiquants.

 

Les épisodes de la série Champions de France : biographie d’Alfred Nakache

 

Site web de la fédération : http://www.ffnatation.fr/

 

 

La Fédération Française de Taekwondo et disciplines associées :

Le Taekwondo, sport originaire de Corée codifié dans les années 1950, fait sa première apparition en France en 1969. Ce nouveau sport est dans un premier temps considéré comme un art martial affilié au Karaté et est à ce titre intégré à la Fédération Française de Karaté, avant que ne soit créée en 1978 la Fédération Française de Taekwondo (F.F.T.K.D). Elle devient Fédération Française de Taekwondo et Disciplines Associées (F.F.T.D.A) en 1995. Lors des Jeux Olympiques de Séoul de 1988, le Taekwondo est présent, mais uniquement en tant que sport de démonstration. Les Jeux de Sydney en 2000, marquent le début des compétitions olympiques officielles de cette discipline, durant lesquelles le français Pascal Gentil remporte la médaille de bronze, ce qu'il réitère au cours de Jeux Olympiques d'Athènes de 2004. Un an plus tard, en 2001, lors des Mondiaux de Corée, Mamédy Doucara est sacré champion du Monde. Le Taekwondo féminin est marqué par les exploits de Gwladys Epangue, médaillée de bronze à Pékin, et d'Anne-Caroline Graffe, qui sont toutes deux sacrées championnes du Monde en Corée en 2011. La Fédération est actuellement dirigée par Roger Piarulli.

 

Les épisodes de la série Champions de France : biographie de Pascal Gentil

 

Site web de a fédération : http://www.fftda.fr/

 

 

La Fédération Française de Voile :

En 1946 est créée la Fédération Française de yachting à voile, ancêtre de la Fédération Française de Voile qui voit le jour en 1976. Deux ans plus tard, le français Michel Malinovsky remporte la deuxième place lors de la Route du Rhum, après vingt-trois jours de mer, marquant ainsi une nouvelle fois l'histoire de la voile française. La mission de la FFV, à la tête de laquelle se trouve actuellement Jean Pierre Champion, consiste à développer et organiser la pratique de la voile en France. A ce titre, ses ligues régionales et ses comités départementaux la représentent sur l'ensemble du territoire français. Reconnue d'utilité publique, la FFV est également membre de la Fédération Internationale de Voile (ISAF).

 

Les épisodes de la série Champions de France : biographie de Michel Malinovsky

 

Site web de la fédération : http://www.ffvoile.fr/ffv/web/

 

 

La Fédération Française de Rugby :

La Fédération Française de Rugby (FFR), en charge de l'organisation et du développement de la pratique du rugby à XV et du rugby à sept en France, a vu le jour en 1919, soit dix-neuf ans après le titre olympique remporté par Henriquez de Zubiera et ses coéquipiers lors des Jeux de Paris. Parmi les titres remportés par le rugby français, avec Serge Blanco, le XV de France remporte par six fois le tournoi des cinq nations entre 1981 et 1989. En 1997, l'équipe de France, menée par Abdelatif Benazzi, remporte à nouveau le tournoi, en réussissant un Grand Chelem. Depuis le début des années 2000, le XV a remporté à cinq reprises le Tournoi des 6 Nations, en 2002, 2004, 2006, 2007 et 2010, édition durant laquelle François Trinh-Duc s'illustre. La FFR est actuellement dirigée par Pierre Camou et compte plus de trois-cent soixante-dix mille licenciés, répartis dans mille sept-cent soixante-six clubs.

 

Les épisodes de la série Champions de France : biographie de Benazi Abdelatif, biographie de Serge Blanco, biographie d'Allan Henri Muhr, biographie de François Trinh-Duc, biographie d'Henriquez de Zubiera.

 

Site web de la fédération : http://www.ffr.fr/

 

 

La Fédération Française de Ski :

En 1896, le premier Club de Ski de France, le Ski Club des Alpes, est créé. Face à un grand engouement, ce type d'initiative se multiplie. Cependant, ce n'est qu'au lendemain des premiers Jeux Olympiques d'hiver de 1924 que la Fédération Française de Ski voit le jour. Elle regroupe l'ensemble des disciplines suivantes : le ski alpin, le ski nordique (ski de fond, biathlon, saut à ski, combiné nordique), le ski freestyle, le snowboard, le telemark, le ski sur herbe, le rollerski, le ski de vitesse. En 2006, les Jeux olympiques d'hiver de Turin permettent à la France de remporter un total de neuf médailles, dont trois en or. Tessa Worley, star du slalom géant, est quant à elle sacrée championne du Monde le 14 février 2013 en Autriche. La Fédération Française de Ski, présidée par Michel Vion, regroupe cent quarante mille licenciés, au sein de onze mille clubs et dix-sept Comités Régionaux.

 

Les épisodes de la série Champions de France : biographie de Tessa Worley

 

Site web de la fédération : http://www.ffs.fr/

 

 

La Fédération Française d'Escrime :

La fin du XIXe siècle se caractérise par la création de nombreuses associations d'escrime. Cependant, la Fédération Française d'Escrime ( FFE) ne voit le jour qu'au début du siècle suivant, en 1906. Les athlètes français participèrent aux premiers Jeux olympiques modernes de 1896, l'escrime faisant partie des disciplines qui ont toujours figuré au programme olympique. Une première médaille d'or olympique est alors remportée en fleuret par la France. Les frères Jeannet, permirent un siècle plus tard à la France de remporter la médaille d'or d'épée en équipe, lors des Jeux olympiques d'Athènes de 2004, ce qu'ils réitèrent à Pékin en 2008. La Fédération Française d'Escrime, présidée par Isabelle Lamour, compte aujourd'hui plus de cinquante cinq mille licenciés.

 

Les épisodes de la série Champions de France : biographie des frères Jeannet

 

Site web de la fédération : http://www.escrime-ffe.fr/

 

 

Ligue Professionnelle de Football :

Au cour de la Seconde Guerre Mondiale, le fonctionnement de la Fédération Française de Football se trouve modifié. En effet, alors que depuis les années 1920 elle organisait les clubs professionnels, le régime de Vichy, hostile au professionnalisme du sport, oblige les joueurs à redevenir amateurs. En 1944, les joueurs décident de se constituer en groupement, qui devient par la suite la « Ligue de Football ». La rivalité entre la Ligue et la FFF ne s'éteint qu'à l'arrivée à la tête de la Ligue, en 1949, d'Emmanuel Gambardella, également président de la Fédération Française de Football. Aujourd'hui la Ligue Professionnelle de Football, présidée par Frédéric Thiriez, s'occupe, sous la tutelle de la fédération, de l'organisation du championnat de France et a en charge quarante clubs, français ou monégasques, une moitié de ligue 1, l'autre de ligue 2.

 

Les épisodes de la série Champions de France : biographie de Zinedine Zidane ; biographie Lilian Thuram ; biographie de Marius Trésor ; biographie de Raoul Diagne ; biographie de l’Equipe de France Masculine de Football 1984, biographie de Raymond Kopa

 

Site web de la fédération : http://www.lfp.fr/