Mary Pierce a marqué l’histoire du tennis français en comptabilisant plus de 500 victoires dans sa carrière avec un style fondé sur la puissance et l’énergie physique. Née en 1975 à Montréal, d’une mère française et d’un père américain, elle grandit aux États-Unis. C’est en Floride qu’elle découvre le tennis : elle devient championne des États-Unis dans la catégorie des moins de 12 ans. Elle commence sa carrière professionnelle à 14 ans, c’est alors la plus jeune joueuse sur le circuit. 

 

En 1993, elle entre dans le top 12 mondial. L’année suivante, elle se hisse en finale du tournoi de Roland-Garros. En 1995, elle remporte l’Open d’Australie face à l’espagnole Arantxa Sanchez Vicario et occupe le troisième rang mondial. Dotée de la double nationalité franco-américaine, Mary aurait aussi pu devenir Canadienne. Mais c’est avec les couleurs de la France qu’elle décide de concourir. Ainsi, en septembre 1997, aux Pays-Bas, Mary Pierce remporte la Fed Cup avec Sandrine Testud et l’équipe de France, emmenée par un capitaine de légende, Yannick Noah. Elle a désormais un rêve : gagner Roland-Garros. Il va se concrétiser en 2000. Elle arrive à Roland-Garros plus motivée que jamais. En quart de finale, elle bat l’Américaine Monica Seles avec un point gagnant joué sur un retour acrobatique qui restera dans l’histoire du tennis. Après sa demi-finale âprement disputée contre la numéro un mondiale Martina Hingis, la coupe Suzanne-Lenglen est à portée de main. Son adversaire en finale est l’Espagnole Conchita Martinez qu’elle parvient à dominer en deux sets. Ainsi, ce 10 juin 2000, Mary Pierce, bras au ciel, vient de remporter le tournoi de Roland-Garros et connaît la consécration mondiale.

 

En raison d’ennuis physiques, les années suivantes ne seront pas aussi éclatantes mais en 2003, elle remporte à nouveau la Fed Cup face aux États-Unis, son autre patrie. Puis en 2005, elle enchaîne d’excellentes performances qui lui permettent de se hisser au 5e rang mondial et de jouer les Masters. À Los Angeles, elle élimine Lindsay Davenport en demi-finale avant de perdre en finale au cours d’un match époustouflant contre sa compatriote, Amélie Mauresmo. Après une carrière exceptionnelle, Mary Pierce prend sa retraite en 2011. Elle partage désormais sa vie entre la Floride et Paris.

 

  • Livre : Dico culture illustré de Roland Garros de Julien Pichené et Christophe Thoreau, R&CO, 2013

 

Site internet :

Tennis
Mary PIERCE
Nos champions
Arnaud Assoumani © Getty Images/AsiaPac
(né en 1975)
USA & France
Pierce-3.png
Pierce-3.png
press to zoom
Pierce-2.png
Pierce-2.png
press to zoom
Pierce-1.png
Pierce-1.png
press to zoom

Léa Salamé est la fille de Ghassan Salamé, ancien ministre libanais de la Culture. Elle quitte le Liban pour Paris avec sa famille à l'âge de cinq ans pour fuir la guerre. Léa Salamé entre comme stagiaire sur La Chaîne parlementaire où elle va faire ses armes dans Paroles du monde. À partir de décembre 2006, Léa Salamé travaille pour France24. Fin 2010, elle quitte France 24 pour rejoindre i>Télé. Fin août 2014, elle intègre l’émission On n’est pas couché sur France 212. Depuis le 25 août 2014, elle mène également l’interview de 7 h 50 sur France Inter, dans la matinale de Patrick Cohen. 

Raconté par
Léa Salamé