Raoul Diagne est né le 10 novembre 1910 à Saint-Laurent-du-Maroni, en Guyane, mais son enfance se déroule à Paris dans une famille aisée et respectée, celle de la Guyanaise Marie-Odette Villain et du Sénégalais Blaise Diagne. Son père est le premier Africain à siéger au Parlement français, en 1914. Raoul Diagne est un brillant élève mais la passion du football est bien plus forte que celle des études, malgré la pression de son père. D’abord licencié au Stade Français, Raoul Diagne signe à 16 ans au Racing Club de France. Élégant défenseur, polyvalent et au style aérien, il sera le premier joueur noir, en France et en Europe, à être sélectionné dans une équipe nationale. Ses grands débuts ont lieu contre la Tchécoslovaquie à Colombes le 15 février 1931 (1-2), trois mois avant que son père, devenu sous-secrétaire d’État aux Colonies, inaugure l’Exposition coloniale internationale à Vincennes. Principal artisan du professionnalisme en France en 1932, il remporte sous les couleurs du Racing Club de Paris un titre de champion et trois Coupes de France. Proche de la vedette Joséphine Baker, qui l’appelle affectueusement « mon petit frère », il est une figure marquante du « Paris noir » de l’époque, aux côtés du boxeur Panama Al Brown. Jusqu’en 1940, Raoul Diagne endosse à dix-huit reprises le maillot frappé du coq, notamment lors de la Coupe du monde de 1938 où les Bleus échouent à domicile en quarts de finale face aux Italiens (1-3). Après le Mondial, il croise la « Perle noire » Larbi Ben Barek en équipe nationale et reçoit dans la presse le surnom d’ « Araignée noire » en raison de sa grande taille et de sa couleur de peau. À la fin des années 1940, une fois achevée sa carrière de joueur à Toulouse (jusqu’en 1942), Annecy (1942-1945) et Nice (1945-1947), il obtient ses diplômes d’entraîneur et exerce en Belgique, en Algérie et en Normandie. Au début des années 1960, il devient le sélectionneur de la première équipe nationale sénégalaise, qui remporte les Jeux de l’amitié à Dakar en 1963, battant l’équipe de France amateur (2-0) en finale. Raoul Diagne décède le 12 novembre 2002 à Créteil. L’ « Araignée noire » avait 92 ans et la France du football pleure un pionnier, un grand joueur, une star. 

 

  • Livre sur le sportif : Les footballeurs professionnels des années trente à nos jours, de Pierre Lanfranchi et A. Wahl, Hachette, 1995.

  • Site de la Fédération : http://www.fff.fr/

 

Site internet :

Football
Raoul DIAGNE
Raoul Diagne © Presse Sport
(1910-2002)
Guyane & Sénégal
Diagne-1.png
Diagne-1.png
press to zoom
Diagne-2.png
Diagne-2.png
press to zoom
Diagne-3.png
Diagne-3.png
press to zoom
Nos champions
Raconté par
Sonia Rolland

Née en 1981 au Rwanda, sa famille s’installe en France en 1994, après le génocide. On découvre pour la première fois son visage lors de l’élection de Miss France en 2000. Sonia Rolland se dirige ensuite vers des rôles pour la télévision notamment, en 2003, Léa Parker sur M6 et joue en 2013 dans Quai d’Orsay de Bertrand Tavernier. L’association Maïsha Africa, qu’elle fonde avec sa mère en 2001 pour venir en aide aux enfants devenus orphelins suite au génocide, est aujourd’hui très active au Rwanda.